Back to top

Data analyst - biostatisticien(ne)

Description: 

Plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale

 

UMR EPIA INRAE/VetAgro Sup

 

A l’occasion du renforcement de la Plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale (Plateforme ESA), l’INRAE (fusion de l’INRA et l’IRSTEA) recrute un ingénieur en statistique basé à Marcy l’étoile, dans les locaux de VetAgro Sup. Cette personne sera rattachée à l’Unité Mixte de Recherche Epidémiologie des maladies animales et zoonotiques (UMR EPIA INRAE/VetAgro Sup).

La personne recrutée aura pour mission de gérer et d’analyser les données produites par les dispositifs de surveillance épidémiologique entrant dans le programme d’activités de la Plateforme ESA.

Le recrutement est ouvert en CDD pour une durée de 12 mois à partir d’octobre 2020. Durant cette période, un poste de fonctionnaire doit être ouvert, pour prendre le relai de l’emploi CDD, au concours de la fonction publique d’Etat en 2021 dans le corps des ingénieurs d’étude (IE), pour prise de poste en octobre 2021.

La rémunération sera basée sur la grille indiciaire des ingénieurs d’étude INRAE, en tenant compte de l’ancienneté dans des fonctions équivalentes : salaire mensuel brut compris entre 2033,73€ et 2441,42€ selon l’ancienneté.

 

Contexte du poste

 

renforcement de l’efficience de la surveillance sanitaire en santé animale. Conformément à l'article L. 201-14 du code rural et de la pêche maritime, elle apporte aux services compétents de l’État et, à leur demande, aux autres responsables de dispositifs de surveillance, un appui méthodologique et opérationnel pour la conception, le déploiement, l'animation, la valorisation et l'évaluation des dispositifs de surveillance sanitaire, ainsi qu’un appui pour l’investigation épidémiologique de phénomènes sanitaires.

La Plateforme ESA est constituée d’une équipe de coordination (une coordinatrice et deux coordinateurs adjoints, issus respectivement de l’Anses, de l’INRAE et de la DGAL), d'une équipe opérationnelle et d’une structure de gouvernance et de pilotage dénommée le comité de pilotage de la Plateforme ESA (Copil ESA). L’équipe opérationnelle regroupe une équipe assurant un appui transversal ainsi que les animateurs des groupes de travail de la Plateforme ESA. Les groupes de travail sont constitués de personnes présentant des expertises complémentaires sur le sujet traité par le groupe (expertise scientifique, épidémiologique, réglementaire, technique…).

Des informations sur la Plateforme ESA sont disponibles sur le site Web https://www.plateforme-esa.fr/

La personne recrutée intégrera l’équipe qui assure un appui transversal aux activités de la Plateforme ESA. Elle sera basée avec les autres intervenants INRAE à Marcy l’Étoile au sein de l’UMR EPIA (Epidémiologie des maladies Animales et Zoonotiques). Ce collectif inclura au moment de la prise de poste 6 personnes : deux épidémiologistes, un biostatisticien, un informaticien, une chargée de communication et la coordinatrice adjointe de la Plateforme qui assure l’encadrement fonctionnel. L’équipe qui assure l’appui transversal travaille en étroite collaboration avec les agents basés à l’Anses, unité EAS (Epidémiologie et Appui à la Surveillance), laboratoire de Lyon (un informaticien et une biostatisticienne, qui assurent également un appui transversal à la Plateforme ESA).

Sur des aspects méthodologiques, des échanges avec les personnels en appui transversal des deux autres Plateformes d’épidémiosurveillance (surveillance de la santé végétale, surveillance de la chaîne alimentaire) sont déjà effectifs et amenés à se développer. Des échanges seront également développés avec les groupes métiers INRAE traitant de problématiques de recherche en épidémiologie.

 

Détail des missions

 

En fonction des dispositifs de surveillance auxquels la personne recrutée sera affectée (variation dans le temps selon les besoins de la Plateforme ESA) :

  • Apporter un appui statistique dans la mise en place de dispositifs de surveillance (échantillonnage, collecte des données) ;
  • Analyser la qualité des données issues des dispositifs de surveillance (notamment contrôler leur validité et leur cohérence) ;
  • Corriger et nettoyer les jeux de données en amont des analyses et produire des scripts permettant d’automatiser ces procédés quand cela est possible ;
  • Effectuer des traitements statistiques, analyses descriptives, tests univariés et modèles multivariés pouvant inclure des modélisations spatio-temporelles selon les besoins. L’analyse des données se fera en lien étroit avec des épidémiologistes, des microbiologistes et les acteurs de terrain (notamment des experts techniques du monde vétérinaire et de l’élevage) pour produire des indicateurs sanitaires et de fonctionnement pertinents ;
  • Documenter les analyses réalisées permettant d’assurer une continuité des missions en cas d’absence ;
  • Interpréter et valoriser les résultats statistiques à travers la rédaction de rapports et compte rendus de résultats, de notes et articles de synthèse, et de présentations orales. Une importance particulière devra être attachée à rendre ces résultats accessibles aux acteurs de terrain notamment (présentation sous forme de graphiques...) et pour faciliter la consultation des données de surveillance. A cet effet, le développement d’interfaces interactives sera attendu (ex : application R-Shiny) ;

 

Formation

 

  • Diplôme d’ingénieur et/ou Master 2 en biostatistiques

 

Connaissances

 

  • Statistiques
  • Techniques statistiques et informatiques de collecte et de traitement de données
  • Maîtrise des logiciels statistiques
  • Bases de données

Compétences ciblées

 

  • Maîtrise du logiciel R, de MySQL, de SIG.
  • Connaissances bureautiques : tableur, traitement de texte.
  • Langues : anglais niveau correct (compréhension impérative de l’anglais écrit), très bonne maîtrise du français à l’oral et à l’écrit.
  • Autonomie, sens de la rigueur, de l'organisation et de la planification.
  • Ce poste nécessite de fortes interactions notamment avec les producteurs de données et avec des acteurs (pluridisciplinaires) de la surveillance d’une manière générale. Une grande capacité d’écoute (intégration des attentes des interlocuteurs) et de dialogue est donc nécessaire. Il nécessite une appétence et de fortes aptitudes au travail en équipe.
  • Dynamisme, force de proposition, capacité d’adaptation.

Savoir-faire

 

  • Être autonome, méthodique, organisé et rigoureux
  • Écouter et comprendre les besoins exprimés
  • Savoir travailler en équipe et communiquer
  • Respecter la confidentialité

Candidature

Envoyer une lettre de motivation et un CV à l’attention de Sophie Carles (sophie.carles@inrae.fr) et Céline Dupuy (celine.dupuy@anses.fr)
Les personnes présélectionnées auront une épreuve écrite à effectuer par correspondance et un entretien avec un jury de recrutement
Date limite de candidature : le 30 juin 2020

Pour tout renseignement sur le poste, contacter Xavier Bailly (Directeur de l’Unité Mixte de Recherche EPIA, xavier.bailly@inrae.fr), Sophie Carles (coordinatrice adjointe de la Plateforme ESA, Unité Mixte de Recherche EPIA) ou Céline Dupuy (coordinatrice de la Plateforme ESA, Unité EAS, Anses).

 

Type de l'offre: 
Date limite de la candidature: 
26/06/2020
Période d'emploi: 
01/10/2021 - 30/09/2022
Email du contact: 
Unité de recherche d'affectation: 
Localisation CR INRA: