Présentation de la communauté Statistisques pour l'environnement

Les statistiques pour l'environnement couvrent un champ d'application très large de l'agronomie entendue au sens large, allant de l'environnement physique (eau, sol, climat), à l'écologie (agro-écologie, génétique des populations, phénomènes de dispersion) et jusqu'à l'épidémiologie végétale ou animale.

 

L'ampleur des évolutions technologiques dans l'instrumentation et l'acquisition de données, la généralisation des systèmes de mesure embarqués, l'explosion des données génétiques génèrent de très grandes quantités de données dans tous les champs de l'environnement. Ces données sont en règle générale très hétérogènes; elles sont souvent géolocalisées et répétées dans le temps. Ces évolutions renouvellent profondément la façon d'analyser les données et posent des questions nouvelles et passionnantes aux statisticiens, qui doivent proposer de nouveaux cadres théoriques, de nouvelles méthodes d'estimation et de nouvelles méthodologies d'analyse.

 

Les défis sont multiples et concernent un grand nombre de domaines statistiques. Sans chercher à être exhaustif, notons les domaines fortement investis par les équipes de recherche de MIA: statistiques spatiales et spatio-temporelles; analyse d'image et géométrie stochastique; statistiques pour les valeurs extrêmes, y compris dans sa version spatialisée; modèles hiérarchiques, calculs bayésiens, MCMC et filtres particulaires; statistiques pour les processus dynamiques (propagations, invasions, ...); statistiques pour les processus stochastiques; modélisation de la décision dans un cadre incertain; exploration et analyse de modèles simulés; analyse et modélisation pour les masses de données en agronomie; statistiques pour données fonctionnelles; sélection de modèles.

 

En collaboration étroite avec les équipes des départements partenaires (en particulier les départements Environnement et Agronomie, Santé des Plantes et Environnement, Écologie des Forêts, Prairies et milieux Aquatiques), les équipes MIA mènent des recherches pour lever les verrous méthodologiques que posent l'analyse et la modélisation statistique des données environnementales. Dans ce cadre, la mission de ces équipes est double:

 

  • Participer avec les équipes partenaires à des projets de recherche pluridisciplinaires, lorsque l'analyse statistique ne peut se faire de manière standard dans le cadre des méthodes existantes.
  • Mener des recherches méthodologiques génériques dans les champs statistiques concernés. Ces recherches peuvent avoir été motivées par les questions posées par les partenaires, par les nouvelles données collectées ou pour leur intérêt propre.