IDENOV : Intégration d’expertise et de données pour une nouvelle génération d’outils en viticulture

Mercredi, Juin 17, 2015

Le projet a pour ambition d’ouvrir la voie à l’intégration de l’innovation apportée par la « data science » dans la filière viticole. Il vise à exploiter des données très diverses tout en leur associant l’expertise de terrain. Le projet est lauréat en juillet 2014 de la phase 1 du Concours Mondial de l’Innovation 2014, dans le défi « Big data ».Trois partenaires collaborent pour le mener à bien : Fruition Sciences, l’UMR MISTEA et Global Vision (société d’accompagnement en Open Innovation). Fruition Sciences, porteur du projet, est une jeune société qui aide les viticulteurs à optimiser la gestion de leurs vignes par la collecte de données issues de capteurs placés sur le terrain (capteurs de stress hydrique, de température, etc.).

 

Le projet exploite une base de données historique constituée sur 7 ans en Californie (une centaine de sites en vallée de Napa, Cabernet Sauvignon) : suivi continu de l’état hydrique de la vigne par capteurs de flux de sève, historique des parcelles, analyse de la qualité du raisin (sucre, poids des baies), données météo. L’objectif est d’expliquer la qualité du raisin en fonction du vécu hydrique et du climat, afin de construire les éléments fondateurs d’un outil automatisé d’aide à la décision pour piloter la qualité et le rendement au vignoble.

 

Le projet a permis de développer un premier outil pour la prédiction de la concentration en sucre à la vendange à partir de données climatiques et de la consommation en eau (ou du manque d’eau, i.e. le déficit hydrique) des plantes sur l’année. Un autre résultat majeur est la prédiction fine de certaines dates de stades phénologiques de la vigne à partir des données climat. Ces résultats montrent l’intérêt de l’utilisation de méthodes avancées en analyse de données complexes pour la filière viti-vinicole.