Networks and workgroups

Intégration de sources/masses de données hétérogènes et ontologies

Name of the organizer of the network/workgroup: 
Pascal Neveu (MISTEA) / Juliette Dibie (Mét@risk) / Patrice Buche (IATE)

Gérer et analyser des masses considérables de données hétérogènes et plus précisément dans le sous-thème « Intégration et ontologies ».

Réseau statistique pour les trajectoires

Name of the organizer of the network/workgroup: 
Marie-Pierre Etienne (MIA Paris)

L'objectif est de creuser les modèles d'équations différentielles pour représenter les trajectoires. Proposer des algorithmes d'estimation adapté au cas d'un processus (Xs,Ys), où Ys est un processus Markovien décrivant une activité (par exemple recherche de poissons, pêche ou route) et conditionnellement à Ys=k, Xs vérifie l'équation différentielle stochastique k.;Ys étant soit observé, soit caché.

Community(ies): 

Réseau NETBIO : Inférence de réseaux (biologiques)

Name of the organizer of the network/workgroup: 
Julien Chiquet (MIA-Paris) / Nathalie Villa-Vialaneix (MIA-T) / Marie-Laure Martin-Magniette (IPS2 and MIA-Paris)

Le réseau NETBIO a pour vocation d’échanger sur les méthodes développées pour inférer les interactions entre de nombreux acteurs (ARN, protéines, métabolites...) des systèmes biologiques , leurs évolutions potentielles, et leur adéquation aux problématiques des biologistes.

Réseau de taxonomie numérique moléculaire (R-Tanumo)

Name of the organizer of the network/workgroup: 
Alain Franc (BIOGECO) / François Rodolphe (MIG)

Son objectif est un développement methodologique innovant sur les questions anciennes mais en plein renouvellement, notamment dans le cadre des NGS, de la taxonomie numérique à base moléculaire.

Modélisation et statistique en santé des plantes (ModStatSP)

Name of the organizer of the network/workgroup: 
Samuel Soubeyrand (BioSP)

L’objectif principal du réseau est de fédérer les modélisateurs et statisticiens du département SPE, d’autres départements de l'INRA (notamment MIA, EA et EFPA) et d'autres instituts, afin d’accroître la portée des recherches en modélisation et statistique appliquées à l’étude des systèmes plantes / bioagresseurs. Le réseau doit permettre d'accélérer la percolation des idées, des approches, des méthodes et des résultats − dans le cercle des modélisateurs et statisticiens − mais également dans un cercle élargi au sein duquel figurent les épidémiologistes, les dynamiciens et les généticiens des populations.

Community(ies): 

Pages